J'abandonne l'IRONMAN de NICE.

2021 sera de nouveau une année sans Ironman. Comment ai-je vécu son annulation ? Les détails dans cet article..

En décembre 2018, je commençais mon entraînement pour l'IRONMAN de Nice. Cela allait être une année bien chargé, remplie de haut, de bas, d'émotion forte, de sacrifices, mais aussi de joie, d'objectifs accomplies, bref une année sportive bien chargée.


Mais nous voilà mi-avril, Ironman France annonce le report de l'Ironman en septembre 2019. L'annonce est assez dure à encaisser au vu de tous les sacrifices déjà fait. Mais je me fais une raison et me remotive à bloc pour préparer de nouveau la course qui se déroulera en septembre.


Nous voilà fin août, à 1 mois de l'échéance, le pic de l'entraînement était bientôt terminé, mais malheureusement la situation sanitaire étais loin de s'arranger. Je n'avais pas de grand espoir qu'en aux maintien de la course. Espoirs qui furent très vite effacé avec l'annonce de l'annulation de l'épreuve. Pour être honnête, à ce moment précis, je me suis effondré, en l'espace de 5 min, j'ai évacué plus d'une année de sacrifices, de montagne russe émotionnelle, j'en avais clairement ma claque de cette situation qui empêchait un grand nombre de triathlètes à réaliser leur rêve d'un premier Ironman. Dont le mien.


Bref, à ce moment, je me dis que cela ne servait à rien de déprimer et de se morfondre dans cette situation. Je décide de faire mon deuil de cette course, et on reprendra le cours des choses en décembre pour préparer l'édition 2020.


Nous voilà en décembre de cette même année, je reprends l'entraînement avec le coach, à bloc. Je me dis que cette fois-ci, c'est la bonne, et que je vais tout donner pour cette édition 2021. Mais encore une fois, les choses ne se passent pas comme prévues, les piscines reste fermées, aucune possibilité de nager. Le coach décide de faire un gros focus sur le vélo et me rassure sur la natation.

T'inquiètes pas Erwan, il te suffira de 1 mois ou 2 pour avoir le niveau en natation. Concentres toi sur le vélo et la CAP.

L'entraînement suit son court avec une grosse charge de travail à vélo et CAP, mon niveau augmente de semaine en semaine, je vois clairement la progression, et l'entraînement qui commence réellement à payer. Le point positif dans cette situation, c'est que le jour J, j'aurai un niveau que je n'aurais jamais pu avoir il y a 1 an.


Mon optimiste sera vite détruit par le troisième report de l'épreuve en octobre 2021. Comment je suis à ce moment-là ? Rassuré, oui oui, j'étais rassuré ! Pourquoi ? Pour les raisons ci-dessous :


✔️ je n'aurais pas pue m'entraîner en natation, due aux piscines toujours fermées.


✔️ j'aurais été sûrement en stress 1 mois avant, au cas d'une possible annulation.


✔️ difficulté de réserver un logement sur place.


✔️ une ambiance de course qui n'aurait pas été la même.


✔️ une course qui n'aurait tout simplement pas été celle dont tout le monde rêve pour un premier Ironman.


Bref, finalement, cette décision me va plutôt bien. Finalement pour m'enlever tout stress inutile et arriver totalement serein sur la course, je décide d'abandonner l'idée de faire l'édition 2021 en octobre et de me concentrer pour celle de 2022. Qui je l'espère sera une immense fête du Triathlon comme on la connaît tous !



Pour le mot de la fin :

En route pour 2022 !

#roadtoironman #ironmannice #ironmannice2022 #ironmantraining

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout